Guide e-commerce

Les solutions de paiement comme clé de rentabilité

Tout savoir sur le paiement comptant

Tout savoir sur le paiement comptant

Payer comptant consiste à régler ses achats en une seule fois. Le paiement comptant est le mode de paiement le plus connu et le plus utilisé par les particuliers et les entreprises. 

Comment fonctionne le paiement au comptant ? Quels sont ses avantages et ses inconvénients ? Dans cet article, nous vous présentons les différents aspects du règlement comptant et ses alternatives.

Qu’est-ce que le paiement comptant ?

Par définition, le paiement comptant désigne une transaction où le règlement s’effectue intégralement à l’achat. Le paiement au comptant se fait lors du passage en caisse en point de vente ou après la validation du panier sur un site e-commerce. Il peut également s’effectuer à la livraison ou à la réception de la facture.

Contrairement aux paiements à crédit ou différés, aucune dette n'est accumulée, et le montant total est réglé dans son intégralité. Ce type de règlement en une seule fois est une pratique courante pour des achats peu coûteux. Pour des achats plus onéreux, il peut être négocié. Si le vendeur accepte de baisser le prix de vente, on parle alors d’escompte commercial.

Comment fonctionne le paiement comptant ?

Le paiement au comptant peut prendre différentes formes : paiement en espèces, règlement par chèque, paiement par carte bancaire ou encore virement sur le compte bancaire du vendeur. Voyons les moyens de paiement les plus utilisés pour payer comptant.

Par carte bancaire en ligne ou en magasin

Les paiements par carte bancaire sont aujourd’hui l'une des méthodes les plus fréquentes pour effectuer un paiement comptant. Que ce soit en ligne lors d'un achat sur un site internet ou en point de vente physique, les consommateurs paient immédiatement en utilisant leur carte de débit ou de crédit.

Grâce au paiement par carte de crédit, le montant de l’achat est débité immédiatement sur le compte du client. Le marchand est assuré d’être payé. Et ce, même si le client utilise une carte de crédit à débit différé, puisque la banque fait le relais du règlement comptant auprès du marchand.

L’achat comptant par carte de paiement est toutefois soumis à un plafond de paiement. Celui-ci diffère en fonction du plafond négocié entre le banquier et son client et du type de carte utilisé.

Par chèque ou virement bancaire

Une autre option pour effectuer un paiement comptant est d'utiliser des chèques ou de faire un virement bancaire. Bien que moins courants dans le commerce de détail, ces modes de paiement offrent une alternative pour régler une transaction de manière instantanée.

Néanmoins, de plus en plus de commerçants refusent les paiements par chèque en raison d’un fort taux d’impayés. Quant aux virements, ils présentent aussi des risques d’impayés ou de retard de paiement. Les délais de paiement, parfois longs, peuvent impacter votre trésorerie.

En espèces

Bien moins populaire qu’avant, le paiement en espèce est toujours possible en magasin. C’est d’ailleurs une obligation légale pour les commerçants d’accepter les espèces en point de vente.

Le montant à ne pas dépasser est de 1000€ depuis le 1er septembre 2015. Avant la publication du décret n°2015-741, le montant maximal était de 3000€.

Pourquoi adopter le paiement comptant pour les entreprises ?

Quel que soit votre secteur d’activité, le paiement comptant est généralement proposé dans toutes transactions commerciales. Voyons ensemble quels sont ses atouts et inconvénients.

Avantages du paiement comptant

Simple, rapide et sans taux d’intérêt, les paiements comptants offrent de nombreux avantages pour les entreprises et commerces :

  • Liquidité immédiate : en recevant le paiement intégral et immédiat de vos ventes, vous bénéficiez d’une rentrée de fonds quasi instantanée, ce qui peut contribuer à améliorer la trésorerie de l’entreprise.

  • Réduction du risque de non-paiement : l’encaissement au comptant est un paiement sécurisé qui réduit le risque d’impayé ou de retards de paiement de la part des clients.

  • Simplicité et efficacité : le paiement comptant simplifie les processus administratifs et le suivi des paiements, ce qui permet aux entreprises de se concentrer sur leurs activités principales.

Inconvénients du paiement comptant

En tant que tel, le paiement comptant ne présente pas d’inconvénients pour les entreprises. Cependant, le paiement comptant n’est pas toujours le moyen de paiement le plus approprié, surtout pour les gros achats. 

C’est notamment le cas de l’électroménager, des produits high-tech ou bien des voyages. Avec des paniers moyens supérieurs à 500€, les clients doivent penser à leur budget avant d’effectuer un achat.

Proposé comme seule alternative, il devient un frein à l’achat et peut entraîner une baisse des ventes significative. Les entreprises doivent s’adapter aux demandes des clients pour proposer des modes de paiement complémentaires au paiement comptant.

De plus, vos concurrents peuvent proposer une plus grande variété de services de paiement que votre entreprise. Dans ce cas, cela crée clairement un désavantage concurrentiel qui peut amener vos clients à partir chez la concurrence.

Quelles sont les alternatives au paiement comptant ?

Le paiement comptant ne doit pas être proposé comme seul moyen de paiement. Pour répondre aux besoins de votre clientèle, vous devez mettre en place plusieurs solutions de paiement.

Le paiement fractionné est une facilité de paiement qui permet à vos clients de payer leurs achats en plusieurs mensualités. Lors du passage en caisse ou sur votre site marchand, votre client paie une première partie de l’achat, puis finalise son règlement sur plusieurs échéances. Cela peut être en 2,3 ou 4 mensualités, avec ou sans frais.

Vous pouvez également proposer le paiement échelonné sur 10, 12, voire 24 mensualités. Dans ce cas, ce mode de paiement s’apparente à un crédit à la consommation, avec un TAEG (taux de crédit) défini et une réglementation bien spécifique.

Les avantages du paiement fractionné sont nombreux, tant pour votre entreprise que pour les consommateurs :

  • Vous attirez une nouvelle clientèle à la recherche de facilités de paiement. Une telle solution vous permet aussi de vous démarquer de la concurrence ;

  • Le paiement fractionné permet de booster vos ventes et d’augmenter votre chiffre d’affaires. C’est jusqu’à 30% de conversion en plus selon une étude Alma.

Vous devez toutefois choisir une solution de paiement BNPL (Buy Now Pay Later) fiable, sécurisée et facile à mettre en place, aussi bien en point de vente que sur votre site e-commerce.

Payer avec Alma : aussi simple qu’un paiement comptant

Chez Alma, nous proposons une solution de paiement en plusieurs fois sécurisée, performante et responsable. Nos facilités de paiement offrent un règlement rapide et sûr pour les clients de nos marchands, en ligne et en boutique.

Le principal avantage du paiement fractionné avec Alma est que vos paiements sont garantis à 100%. Pour chaque achat effectué avec Alma, nous vous reversons l’ensemble des revenus générés. C’est aussi simple qu’un paiement comptant, votre trésorerie est simplifiée et unifiée.

Nous offrons à vos clients la possibilité de décaler leurs prélèvements bancaires, sans pénalité de retard. De plus, nous ne revendons pas leurs données. 

Source :

Publié le 04/04/2024

Mis à jour le 04/04/2024

Patrick Garnier

Responsable Contenu et Trafic Web