Pourquoi nous avons levé 49 millions d’euros

Notre cap reste inchangé, mais nous accélérons la cadence !

Si déjà plusieurs milliers de marchands utilisent Alma quotidiennement deux ans seulement après le lancement de notre service, de nombreux commerçants continuent à nous solliciter car désireux de proposer à leurs clients une expérience de paiement en plusieurs fois sans couture, facile à installer et à utiliser.

Cette levée de fonds de 49 millions d’euros va nous permettre d’accélérer l’accompagnement de tous ces acteurs. 

Notre vision : un commerce équilibré

Lever les dernières hésitations au moment de valider son achat, oui ; pousser au surendettement, non.

Lever les freins à l’achat est un objectif décisif pour les commerçants, et c’est pour les y aider que nous avons créé Alma. Nous avons lourdement investi dans notre plateforme technologique afin de pouvoir accepter le plus grand nombre de clients et leur proposer une expérience d’achat simple, fluide et intuitive.

Nous tenons à avoir une relation franche avec les commerçants mais également saine avec leurs clients, et c’est pourquoi nos produits sont conçus pour ne prêter qu’aux personnes solvables ; nous leur permettons de mieux gérer leur budget, de s’offrir ce dont ils ont besoin ou envie sans se mettre dans le rouge. En leur permettant d’accéder à des produits et des services de meilleure qualité, en leur permettant d’acheter davantage dans les moments où il peut y avoir de belles opportunités (soldes par exemple) ou lors des temps forts de l’année comme à Noël, nous redonnons du pouvoir d’achat aux consommateurs, mais de manière responsable.

 

Des usages multiples, des produits adaptés

Notre ambition et notre méthode restent inchangées, nous voulons accompagner tous les usages de financement au moment de l’achat.

L’année 2020 aura été essentiellement consacrée à l’amélioration de notre produit historique : le paiement en 2x, 3x et 4x et à sa mise à disposition auprès de milliers de marchands. Aujourd’hui, avec Alma, vous pouvez installer le paiement fractionné sur votre site ou en boutique en moins d’une heure, pour la quasi-totalité des activités. Vous pouvez tout faire en ligne, de l’inscription à l’installation et à la validation de votre compte. Ne serait-ce qu’il y a 3 ans, ça aurait été de la science fiction !

Dans cette même année nous avons également lancé le Pay Later qui permet au client de repousser son paiement de 15j ou 30j après l’achat. Ce produit a d’abord été proposé en e-commerce et en fin d’année une version pour un usage en boutique a été inaugurée chez Kookaï. Les premiers retours des clients et des marchands sont excellents mais le Pay Later peut encore être amélioré, notamment en proposant une expérience unifiée avec le paiement fractionné.

Toujours en 2020, nous avons renforcé nos liens avec le B2B. Que ce soit avec le Pay Later proposé par Ankorstore par exemple ou le paiement fractionné avec d’autres enseignes. Nous estimons que dans ce secteur aussi, faciliter le paiement des acheteurs tout en préservant la trésorerie des vendeurs est porteur de sens et créateur de valeur. Là aussi, les retours des marchands et de leurs clients sont très bons et nous allons continuer à investir pour permettre à encore plus de commerçants B2B de proposer cette facilité de paiement.

Pour couvrir tous les usages, nous sommes conscients qu’un produit est aujourd’hui manquant dans notre offre : le paiement jusqu’à 12x. C’est pour cela qu’il sera proposé en 2021. De l’extérieur, cela peut sembler être un petit changement, mais il implique de multiples évolutions produit car il s’agit alors d’un crédit à la consommation classique soumis à un ensemble de règles plus strictes que le paiement fractionné. Pour le proposer nous devons devenir une Société de Financement (agrément délivré par l’ACPR, institution intégrée de la Banque de France). C’est un travail complexe mais nécessaire pour accompagner nos marchands sur tous leurs besoins.

L’Europe en tête

Le commerce ne s’arrête pas aux frontières, Alma non plus.

Il est fréquent pour un marchand français d’avoir des clients au Royaume-Uni, ou pour un marchand belge d’avoir des clients en France. Nous accompagnons aujourd’hui quelques marchands français à l’étranger et nous allons étendre nos produits pour proposer des facilités de paiement adaptées et modernes, aux marchands et aux clients Européens.

Chaque pays a ses spécificités : la carte bancaire n’est pas utilisée partout autant qu’en France, les consommateurs ont des attentes différentes, l’accès aux données est plus ou moins complexe, etc. Nous allons traiter cette complexité pour que nos marchands n’aient pas à le faire et puissent se concentrer sur leur business, en France et en Europe.

Faire grandir l’équipe

Nous allons tripler nos effectifs pour accomplir ces objectifs.

La concrétisation de tous ces projets implique de recruter. En 2021, c’est une centaine de personnes qui vont rejoindre Alma.

Pour continuer de proposer une expérience d’achat optimale et une simplicité d’usage absolue, ingénierie, développement commercial, support, marketing, finance : tous les départements d’Alma vont renforcer leurs effectifs pour maintenir les plus hauts standards de qualité et de confiance tout en poussant ces nouveautés à la vitesse Alma.

Le mot de la fin

C’est un fort investissement que nous faisons dans ces solutions, mais qui nous paraît justifié au vu des attentes du marché. Cette levée de fonds n’est bien sûr pas une fin en soi mais une nécessité pour nous donner les moyens d’aider toujours plus de commerçants, durablement et équitablement.

Merci à nos clients, à nos utilisateurs, à l’équipe d’Alma et à nos investisseurs. Nous sommes heureux de ce que nous avons accompli, mais nous avons aussi pleinement conscience de l’immense tâche qui nous attend.

rédigé par

Benoit Renard

Benoit Renard

Head of Marketing

Vous avez aimé ce post ?

Abonnez vous à notre newsletter.

Rejoignez le mouvement

Plusieurs milliers de commerçants utilisent déjà Alma.

Contactez-nous et augmentez vos ventes.

Demander une démo