Les solutions de paiement comme clé de rentabilité

Tout savoir sur l’acquéreur de paiement !

Tout savoir sur l’acquéreur de paiement !

Si le paiement par carte bancaire peut paraître simple pour les acheteurs, c’est loin d’être le cas pour les commerçants. Derrière chaque achat en ligne se trouve un processus de paiement complexe impliquant plusieurs acteurs. L'un de ces acteurs clés est l'acquéreur de paiement.

Quels sont le rôle et le fonctionnement des acquéreurs de paiement ? Comment choisir le bon prestataire de services de paiement ? 

Nous vous guidons aujourd’hui dans l’univers du paiement électronique pour mieux comprendre le procédé derrière un achat avec une carte de crédit.

Qu’est-ce qu’un acquéreur de paiement ?

L'acquéreur de paiement, également appelé acquéreur monétique, est un acteur clé dans le traitement des paiements électroniques. Il agit en tant qu'intermédiaire entre les commerçants et les réseaux de paiement, facilitant ainsi les transactions financières.

Concrètement, l'acquéreur de paiement est un établissement financier agréé par les systèmes de cartes bancaires et les régulateurs financiers. L’acquéreur intervient lors d’un encaissement via un terminal de paiement électronique (TPE) en point de vente ou sur la page sécurisée d’un site e-commerce, mais aussi lorsqu’un utilisateur retire de l’argent dans un distributeur automatique de billets (DAB).

Différence avec la passerelle et le processeur de paiement

Il est important de distinguer l'acquéreur de paiement des autres acteurs impliqués dans le processus de paiement électronique, notamment la passerelle de paiement et le processeur de paiement.

Alors que l'acquéreur se concentre principalement sur le traitement des transactions financières, la passerelle de paiement agit comme un pont entre le commerçant et l'acquéreur, facilitant la transmission sécurisée des informations de paiement.

Le processeur de paiement, quant à lui, gère la communication entre la passerelle de paiement et les réseaux de paiement.

Différence avec le compte bancaire

Contrairement à un compte bancaire traditionnel, qui est généralement utilisé pour stocker des fonds et effectuer des transactions bancaires courantes, un acquéreur de paiement n'est pas destiné à être utilisé comme un compte de dépôt pour les fonds. 

Pour recevoir le montant des transactions, le commerçant doit posséder un compte marchand.

L’acquéreur de paiement est une plateforme spécialisée dans la gestion des transactions financières en ligne. Mais attention, plusieurs acteurs peuvent jouer ce rôle : les banques bien sûr. C’est d’ailleurs systématiquement le cas lors d’un retrait à un distributeur bancaire. L’acquéreur peut aussi être un prestataire de service de paiement indépendant.

Quel est le rôle de l’acquéreur de paiement dans les transactions ?

L'acquéreur de paiement joue un rôle crucial dans chaque transaction électronique. Il est chargé de plusieurs tâches essentielles, notamment :

  • Recevoir les demandes d'autorisation de paiement des commerçants ;

  • Transmettre ces demandes aux réseaux de cartes de paiement appropriés, tels que Visa, Mastercard, Carte Bleue ou American Express ;

  • Faciliter la communication entre le commerçant, la banque émettrice de la carte de paiement et les réseaux de paiement ;

  • Veiller à ce que les fonds soient transférés de manière sécurisée du compte du client vers le compte marchand une fois la transaction approuvée ;

  • Gérer les risques liés aux transactions, y compris la détection et la prévention de la fraude.

Comment choisir un acquéreur de paiement ?

Lors du choix de votre acquéreur de paiement, plusieurs facteurs doivent être pris en compte, notamment les frais d'acquisition et la qualité du service offert.

Comparer les frais d’acquisition

Les frais d'acquisition sont l'un des principaux coûts associés à l'utilisation des services d'un acquéreur de paiement. Ils font partie des frais de commissions bancaires, qui incluent également les frais de réseau et les frais d'interchange. Ils peuvent aussi s’accompagner de frais liés aux services proposés par les prestataires comme le coût de la gestion des risques, du change, de la passerelle, des terminaux de paiement, etc.

Les frais d’acquisition sont souvent un pourcentage calculé sur le volume des paiements par carte bancaire. Il peut aussi s’agir de frais fixes, voire d’une tarification mixte (pourcentage + frais fixe).

Assurez-vous de choisir un prestataire qui détaille l’ensemble de ses frais, en toute transparence.

Sélectionner un prestataire de service de paiement

Nous l’avons vu, un acquéreur de paiement peut être une banque acquéreuse ou un prestataire indépendant. Les prestataires de services de paiement (PSP) gèrent à la fois l’acquisition de paiement, mais aussi la passerelle et le processeur de paiement. En d’autres termes, le choix d’un prestataire de service de paiement permet de n’avoir qu’un seul interlocuteur, ce qui facilite grandement les encaissements.

Par ailleurs, un bon PSP offre toute une gamme de services complémentaires essentiels tels que :

  • Une diversité de moyens de paiement sécurisé qui répondent à la demande de vos clients : le paiement sans contact, le virement bancaire, une solution de paiement en plusieurs fois, le paiement différé, etc. ;

  • La mise en œuvre de mesures de sécurité robustes pour protéger les données sensibles de vos clients comme des protocoles de cryptage avancés, la conformité aux normes de sécurité telles que la norme PCI DSS, et la mise en place de mécanismes de détection et de prévention contre la fraude ;

  • Si vous vendez à l’international, le PSP doit posséder des licences d’acquisition locales pour tous les pays ciblés ;

  • Une assistance clientèle de qualité, disponible et réactive pour vous aider à résoudre tout problème rapidement et efficacement.

Choisir le bon prestataire de services de paiement est une décision stratégique pour tout commerçant. De plus, en optant pour un PSP réputé, vous garantissez une expérience de paiement optimale à vos clients, ce qui contribue fortement au succès de votre entreprise.

Publié le 03/05/2024

Mis à jour le 16/05/2024

Patrick Garnier

Traffic & E-commerce Manager

Plus de contenus